Notion : le bénéfice par action vs la cotation d’un titre

Le bénéfice par action (BPA ou EPS (Earnings per share)) est le bénéfice net d’une société divisé par le nombre d’actions qui composent son capital. Le bénéfice par action est un ratio dont la présentation est obligatoire dans les entreprises cotées selon les normes IFRS. (Wikipédia)

En comptabilité, le résultat net d’une entreprise ou d’une entité est égal à la différence constatée sur cette période entre d’une part, les produits et, d’autre part, les chargesN 1 auxquelles s’ajoute l’impôt sur les sociétés. (Wikipédia)

Exemple :

Une société réalise un chiffre d’affaires de 100 000 € et comptabilise des charges pour 80 000 €. Son bénéfice est donc de 20 000 €.

Par ailleurs, son capital social se compose de 150 actions.

Son bénéfice par action est donc de 20 000 / 150 = 133.33 € par action détenue

Plus une société réalise des bénéfices plus son bénéfice par action augmente et plus elle attire des investisseurs en raison du dividende potentiel.

Il y a une relation positive entre la cotation d’un titre et sa rentabilité par action (titre).

L’indice CAC40 est constitué des 40 plus grandes sociétés françaises.

Plus le bénéfice par action de ces sociétés augmente et plus l’indice s’appréciera puisqu’il synthétise l’attrait de ces 40 sociétés.

Cela revient à dire que :

  • plus les chiffres d’affaires de ces sociétés augmenteront plus elles seront côtées. Il n’est pas nécessaire que ces produits augmentent dans l’instant, il suffit juste que les investisseurs pensent qu’ils le feront (anticipations positives).
  • ou que plus les charges de ces sociétés diminueront plus elles seront côtées. Il n’est pas nécessaire que ces charges diminuent dans l’instant, il suffit juste que les investisseurs pensent qu’elles le feront (anticipations positives).
  • ou les deux à la fois.

Bien entendu il s’agit d’une appréciation prévue à plus ou moins long terme, les cours pouvant être sujet à de fortes variations passagères dues soit à la spéculation, soit à des évènements extérieurs (crises ponctuelles, belles saisons, nouvelles positives ou négatives etc…) .

Analyser la cotation d’un titre du point de vue de son BPA relève de l’analyse financière branche de l’analyse fondamentale. Ces analyses expriment une tendance de fonds et sont utilisées par les grands fonds d’investissement qui investissent dans la durée sans se préoccuper des variations passagères plutôt du ressort des spéculateurs.