Une petite vidéo sympa

upr2

Quand on tente de me cacher quelque chose, cela produit un effet surprenant : j’investigue.

Une charmante personnalité au parcours atypique et au discours fluide, brillante et drôlement mûre pour son âge.

Les parrainages par candidat en fonction de leur importance (seulement les candidats avec plus de 500 parrainages) :

Les parrainages validés par candidat

popularite-parrainage

Les fameux sondages des médiacrates :

source des données du tableau : https://fr.sputniknews.com/france/201703191030526144-sondage-candidature-macron-francais/

ifop2017

popularite-parrainage2

Je suppose que vu le score du FN dans les sondages, les opinions vont être mobilisées pour faire bloc autour des 3 premiers candidats ?

Enigmes mathématiques :

  • M. Fillon a 9 fois plus de parrainages que Mme Lepen et pourtant a tous sondages confondus 20.1% d’intentions de vote en moyenne contre 24.88% pour sa rivale. Comment diable est-ce possible ? Infiniment plus parrainé pour être infiniment moins populaire …  🙄
  • Rapports parrainages : Hamon / Lepen = 3.25,  Macron / Lepen = 2.91, Melenchon / Lepen = 1.28 …
  • M. Lassalle est en 5e position devant Mme Lepen (8e) en termes de nombre de parrainages mais joue à l’homme invisible dans les sondages. Ok il a dû se faire parrainer par des communes avec un habitant … Ah! la désertification des campagnes 🤓 …
  • Il manque 5 candidats dans les sondages. Ces candidats cumulent 23.9% des parrainages mais sont absents de sondages où les candidats retenus totalisent quasiment 100% des intentions de vote ! 😅
  • M. Asselineau a 587 parrainages soit juste 40 de moins que Mme Lepen qui en a 627. Toutefois, M. Asselineau est crédité de 0% intentions de vote contre 24.9% en moyenne pour Mme Lepen d’après les sondages des médiacrates

Conclusion :

Selon les usines à gaz statistiques des médiacrates, il n’y a aucune relation entre parrainage et intentions de vote. Un petit parrainé comme Lepen (627) devient leader et un maître de la collecte des signatures comme Fillon (3 635) glisse à la 3e place. De qui sont donc représentatifs les signataires ? 😬

Concernant le psittacisme habituel à propos du traitement par les médias de l’élection américaine.

Parano, complotiste, affabulateur … tels sont les qualificatifs dont se trouve affublé celui qui remet en question en général la légitimité d’un ordre donné.

Que dire ? Que répondre ? Laissons M. Trump le faire.

Oui Trump, le président actuel des Etats-Unis, celui qui a été jugé assez sain d’esprit pour se retrouver à quelques encablures du bouton rouge et qui est accessoirement à la tête de la superpuissance américaine sur les plans économique, politique et militaire. Je parle de Trump et non pas d’un psittaciste ordinaire ramassé dans la rue.

Traduction : «L’élection est truquée par les médias, dans un effort coordonné avec la campagne d’Hillary Clinton, à travers la diffusion d’histoires qui n’ont jamais eu lieu !» (déclaration de Donald trump sur Twitter le 16/10/2016)

Comment fonctionne le système de parrainages ? (capture d’écran du site LaRepublique.fr)

parrainages

Extrait : Les candidats doivent solliciter les signatures de cinq-cents élus d’au moins trente départements différents ou collectivités d’Outre-mer, sans dépasser un dixième dans le même département ou collectivité. Cela afin que sa candidature soit représentative nationalement.

Apparemment si on se fie aux sondages des médiacrates ce n’est pas le cas.

Ecart-mediacrates

Stratégie et manipulation

Bien évidemment les médiacrates ne soutiennent aucunement la candidature de Mme Lepen. Alors comment analyser qu’elle est donnée pour 24.9% des intentions de vote en moyenne contre 25.2% pour M. Macron ?

Réponse : il faut contrer la montée du Front national, alors votez Macron !

Les autres c’est trop risqué, le 3e dans le classement M. Fillon n’a que 20.1% des intentions de vote soit 4.8% derrière Mme Lepen. Le seul espoir réside en M. Macron … la coqueluche des médiacrates.