Présidentielle : Publication des parrainages par candidat par le Conseil constitutionnel

Parrainages

Encore une fois je ne peux pas m’empêcher de m’en prendre aux médiacrates que, vous l’aurez deviné, je porte dans mon coeur.

Comment se fait-il que des candidats dont on ne parle jamais ait un aussi grand nombre de parrainages ?

Comment se fait t-il que M. Asselineau par exemple avec 480 parrainages (Macron : 1074, Mélenchon : 356) ne passe pas à la Télé selon mes proches qui en possèdent une et Mélenchon si souvent ?

Qui sont ces médiacrates pour décider ce que le téléspectateur dois lire, écouter, penser, respirer ? Pour qui se prennent-ils ?

Si je n’aime pas les candidats que l’on me présente je peux m’en convaincre tout seul, je n’ai pas besoin que l’on me tienne la main ou que l’on me nourrisse à la cuillère comme un vieux gâteux !

Ces médiacrates au passage donneurs de leçons ne doivent-ils pas être impartiaux et faire le jeu démocratique qu’ils appellent si souvent de leur voeux ?

Je n’aime pas beaucoup tout ce qui touche à la politique (question de goûts) et lui préfère les mathématiques.

Et en matière de statistiques, ces questions me semblent légitimes.

Hum! comme pour le cas Trump (outsider pour les joueurs de PMU lol) les tentatives de manipulations subliminales commencent :

Parrainages pour l’élection présidentielle : Le Pen et Asselineau valident leurs 500 signatures

  • On associe les deux noms côte à côte pour faire accroire à une même fibre idéologique. Photo sur fonds noir bien évidemment pour souligner la gravité de la situation.

Pourtant ce M. Asselineau affirme sur son site « Ni de droite, ni de gauche, ni extrême, l’UPR est classé par le ministère de l’intérieur en LDIV : Listes Diverses. L’UPR est aujourd’hui le parti politique en plus forte croissance de la scène politique française, et dépasse désormais, en nombre d’adhérents, de nombreux partis tels que EELV ou le NPA. » lien

  • Asselineau n’est pas le seul candidat minoritaire et inattendu à avoir dépassé les 500 signatures. Que dire de Dupon-Aignant, Nathalie Arthaud… ?
  • Pourquoi se focaliser sur lui ? à cause de la croissance fulgurante de ce parti dont la ligne directrice menace l’establishment ?
  • Asselineau s’est plaint de faible visibilité médiatique alors même que son parti dispose d’un grand nombre d’adhérents. Maintenant qu’on le sait présidentiable, on en parle mais pour l’enfoncer.
  • Qu’est-ce que cet article à avoir avec le foot ?

Si ça continue, je sens que beaucoup vont finir par adouber cet Asselineau rien que pour emmerder les médiacrates…espèce nuisible et invasive.

Visibilité soudaine et inattendue pour Asselineau :

Le pauvre, il n’a même pas connu de montée en puissance dans les médias. J’espère pour lui qu’il pourra gérer sans « entraînement » cette célébrité soudaine. Eh, les gars c’est maintenant que vous nous désinformez ? ce type existe depuis 2007 !

RTL : http://www.rtl.fr/actu/politique/francois-asselineau-qui-est-le-candidat-inattendu-a-la-presidentielle-7787613044

France24 : http://www.france24.com/fr/20170310-france-presidentielle-2017-francois-asselineau-souverainiste-complotiste-candidat-election

lol France 24 : « C’est du délire, ça n’arrête pas. Il y a un rush général de l’ensemble des médias qui veulent nous parler. » Le porte-parole de François Asselineau, Karim Sehrane  🙄 , n’en revient pas. Depuis que le Conseil constitutionnel a révélé, mardi 7 mars, que le président de l’Union populaire républicaine (UPR) était … »

Question : comment un particulier comme moi avec une simple connexion Internet et Google prend connaissance de l’existence de ce parti avant les journaleux, et ce avec plusieurs années d’avance ?

Mais je me trouve injuste quand même, les médiacrates s’intéressent tout de même aux micro-partis… qui n’a pas entendu parler du parti des chasseurs le CNPT (Chasse Pêche Nature Traditions) et son président Frédéric Nihous ? D’ailleurs, il est où dans la liste des parrainages ?

Disclaimer :

Je précise tout de même en ce qui me concerne que je me tiens à l’écart de ces jeux malsains.